L’autoconsommation permet d’atteindre l’autonomie énergetique ?   Faux !

L’autoconsommation permet d’atteindre l’autonomie énergetique ? Faux !

Cela est parfaitement impossible pour les gros consommateurs d’énergie, puisque le soleil ne brille pas en continu (périodes nocturnes et périodes nuageuses). 

Une installation domestique pourrait en théorie fonctionner à 100% en photovoltaïque à condition d’adjoindre suffisamment de batteries de stockage et en programmant les utilisations de l’énergie en fonction de paramètres prédictifs météorologiques.

Il resterait malgré tout les périodes hivernales où les phases nuageuses sont prépondérantes par rapport aux phases ensoleillées dans la plupart des régions et ou l’énergie solaire ne suffira pas à alimenter la maison, même avec de grosses batteries.

Pour dimensionner une installation photovoltaïque en autoconsommation, il faut d’abord analyser votre profil de consommation d’électricité.

Une première approche de faisabilité peut-être faite à partir de votre facturation mensuelle en observant la moyenne horaire de la puissance appelée sur le réseau et en y affectant des coefficients de dispersion qui peuvent faire varier sensiblement la chronologie des appels de puissance.

On détermine ensuite le talon d’appel de puissance (aussi appelé talon de consommation) qui va correspondre au dimensionnement de votre centrale.

Pour les installation de plus de 36 kVA nous préconisons d’importer le fichier des enregistrements d’appel de puissance sur une année, auprès d’ ENEDIS ou du gestionnaire local du réseau de distribution d’électricité, qui fourni la moyenne de puissance appelée toutes les 10 minutes.

Cela représente 52560 enregistrements qui permettent d’évaluer les appels de puissances pendant les périodes diurnes sur une année entière, et de déterminer le talon de consommation, ainsi que le taux d’autoconsommation que vous souhaitez atteindre.

Petit rappel : lorsque vous produisez plus que vous ne consommez, l’excédant d’énergie part sur le réseau public (soit gratuitement, soit selon un contrat préalablement établi avec votre fournisseur).

L’analyse de votre profil de consommation détermine la puissance photovoltaïque

On peut rencontrer tous types de profils qui vont de la charge régulière et continue (entrepôts frigorifiques, process à ‘’feu continu’’,…) , à une charge discontinue mais synchronisée avec les horaires de travail par exemple, jusqu’à une charge complètement discontinue (process par batch, cyclés sur la journée ou la semaine, voir la saison…)

Chez TEAMsun, nous pouvons faire une approche par l’analyse des 12 derniers mois de facturation, pour les petites et moyennes installations (<36kVA), soit une analyse à partir du fichier tops 10 minutes pour les plus grosses installations. Nous fournissons la courbe de sortie étude facturation ci-dessous avec l’estimation du taux d’autoproduction et du taux d’autoconsommation, à l’étape de l’avant-projet. Toutefois, pour une analyse plus fine,  nous préconisons la pose d’un enregistreur pendant une semaine d’été et une semaine d’hiver, à minima, pendant l’activité nominale de l’entreprise.  

Analyse du fichier des tops 10 minutes

Le tableau ci-dessous montre les courbes de sorties de l’analyse des 52560 valeurs du fichier tops 10 minutes d’ENEDIS.

Notre logiciel permet d’afficher la visualisation de la consommation en bleu, superposée à la production photovoltaïque en vert des trackers TEAMsun TS0, à l’échelle de la journée, de la semaine ou du mois pour les périodes estivales ou hivernales.

On voit très bien la différence de production photovoltaïque entre l’été et l’hiver.

On voit aussi chez cet industriel une augmentation de consommation souvent en concordance avec le début de journée, qui permet d’installer une puissance crête très intéressante et favorise un taux d’autoconsommation de plus de 97% et un taux d’autoproduction diurne de 32%.

Le logiciel permet de scruter n’importe quelle journée, semaine ou mois de l’année expertisée. il indique le taux d’autoproduction diurne et le taux d’autoconsommation de l’énergie produite, ainsi que les courbes de fréquences cumulées des appels de puissance.

On voit l’avantage tracker TEAMsun sur la première courbe journalière, qui produit le maximum très tôt le matin et jusqu’au soir.

Pour vos installations en autoconsommation :

  • exigez une analyse de vos puissances appelées de votre fournisseur à minima sur une semaine d’été et d’hiver
  • Ne vous fiez pas aux vendeurs de kilowatt-crête qui vont tout faire pour ‘’gonfler’’ la puissance photovoltaïque
  • Assurez vous d’auto-consommer au moins 90% de l’énergie produite
  • Vérifiez la rentabilité financière de la revente d’énergie proposée dans le contrat
  • Consommez le maximum de kilowattheures avec vos panneaux solaires sur nos trackers TEAMsun

Profitez-en ! L’énergie solaire est gratuite

A très vite pour d’autres révélations sur le solaire photovoltaïque en France !

Auteur : Gérard ALLOT, communauté technique TEAMsun.